Naturopathe herboriste phytothérapeute

Écouter battre la forêt

L’achillée millefeuille, l’herbe aux coupures.

"Les informations fournies dans cet article sont uniquement à des fins éducatives et informatives. Elles ne doivent en aucun cas remplacer les conseils, le diagnostic ou le traitement médical professionnel. Avant d'entreprendre tout régime, programme d'exercice, traitement médical ou de prendre des compléments alimentaires, veuillez consulter un professionnel de la santé qualifié. L'auteur et les éditeurs de cet article ne sont pas responsables des conséquences résultant de l'utilisation ou de l'interprétation des informations fournies ici."

achillée millefeuille dysménorrhée règles douloureuses SPM Endométriose

Renommée depuis des siècles comme LA plante miraculeuse pour stopper les saignements et favoriser la cicatrisation, l’achillée millefeuille est bien plus qu’une simple herbe des champs. Ses pouvoirs thérapeutiques en font une alliée précieuse pour notre santé et notre bien-être. Suivez-moi dans cette exploration fascinante des secrets de l’achillée millefeuille, cette reine des champs, princesse parmis les simples !

Origine et Description

Notre princesse tire son nom, d’Achille, qui, avec son amant Patrocle s’en serait servi pour soigner les blessures de guerres (et d’aucuns disent aussi les « blessures d’amour » que peuvent se laisser deux amants du même sexe).  Cette plante rustique, également connue sous le nom de « plante aux coupures », est originaire des régions tempérées de l’hémisphère nord, où elle prospère dans les prairies, les champs et le long des routes.

Composition Chimique

La composition chimique de l’achillée millefeuille est remarquablement diversifiée, comprenant des huiles essentielles, des flavonoïdes, des tanins, des lactones sesquiterpéniques et bien d’autres composés. Ces éléments contribuent à ses propriétés médicinales variées, en faisant une plante polyvalente pour la santé. on la dit même polymorphe tant elle peut varier en composition d’un individu à l’autre.

Propriétés Médicinales

De fait, elle a donc de nombreuses propriétés. Elle est reconnue pour ses effets anti-inflammatoires, hémostatiques, antispasmodiques, cicatrisants et bien plus encore. Son action principale réside dans sa capacité à arrêter les saignements et à favoriser la cicatrisation, ce qui en fait un remède naturel précieux pour les blessures et les coupures. Mais bien sûr, on lui trouve aussi des usages en interne pour soulager les maux intestinaux comme la plupart des astéracées.

Indications principales

Vous vous demandez comment profiter au mieux de tous ces bienfaits ? Voici quelques idées :

Par Voie Interne :

  • Pour soulager les maux d’estomac et les troubles digestifs, préparez une infusion avec les feuilles séchées de l’achillée millefeuille et consommez-la après les repas.
  • Pour réguler les menstruations et soulager les crampes menstruelles, prenez une décoction de racine d’achillée millefeuille à raison de deux tasses par jour.

Par Voie Externe :

  • Pour traiter les plaies, les coupures et les contusions, appliquez un cataplasme de la plante directement sur la plaie (si bien sur celle-ci ne nécéssite pas de vous rendre directement chez votre médecin !)
  • Pour apaiser les irritations cutanées et les inflammations, utilisez une pommade ou un baume à base d’achillée millefeuille sur la peau affectée plusieurs fois par jour. Associée au plantain ou à la consoude, elle fera des merveilles !

Parties Utilisées

En phytothérapie, les parties de l’achillée millefeuille utilisées conformément à la pharmacopée européenne sont principalement les sommités fleuries, récoltées pendant la période de floraison, ainsi que les feuilles. C’est dans ces parties de la plante  que se concentrent le plus les principes actifs responsables de ses nombreuses propriétés médicinales.

Exemples pratiques

Pour bénéficier de ses bienfaits pour la sphère digestive et le petit bassin, tout dépendra le besoin. La concentration et la fréquence changeront s’il faut calmer des règles douloureuses et abondantes ou si au contraire il faut chasser des ballonnements et améliorer la digestion. Mais dans tous les cas on la préparera en infusion et on la consommera en cure.

  • Pour préparer une infusion d’achillée millefeuille, versez de l’eau chaude sur votre plante en espèce et laissez infuser pendant 10 à 15 minutes. Buvez une tasse de cette infusion plusieurs fois par jour pour bénéficier de ses effets bénéfiques sur la digestion et la circulation.

si par contre c’est pour votre peau que vous voulez l’employer alors rien de tel qu’un baume ! (et pour les plus courageux, une double extraction)

  • Pour fabriquer un baume cicatrisante à base d’achillée millefeuille, faites fondre de la cire d’abeille et mélangez-la avec votre macérat huileux d’achillée préalablement réalisé. Appliquez cette pommade sur les plaies et les irritations cutanées .

Pour ceux qui le veulent, une recette un peu plus détaillée pour préparer votre baume réparateur à l’achillée millefeuille est disponible: ici

En tout cas, Vous l’aurez compris : si notre chère prêtresse à traverser les âges avec autant de brio que de discrétion, c’est bien parce qu’elle est précieuse et sait se rendre utile tant au guerrier qu’à l’amazone !

Si ce petit article vous a plus, ne manquez pas de vous procurer gratuitement la fiche rédigée par mes soins qui résume en une monographie simplifiée tout ce qu’il y a à savoir sur l’achillée.

Simon THEL

Simon THEL

Praticien en herboristerie - éducateur nature

partager l'article sur les réseaux:

Les autres articles

S'inscrire à la Newsletter