Naturopathe herboriste phytothérapeute

Écouter battre la forêt

Comment apaiser et réparer ma peau ? Le baume à l’achillée !

Avant d’utiliser ce baume à l’achillée millefeuille, il est important de prendre quelques précautions. Bien que les ingrédients naturels utilisés dans cette recette soient généralement bien tolérés par la peau, il est recommandé de faire un test de sensibilité cutanée en appliquant une petite quantité de produit sur une zone limitée de la peau et d’attendre 24 heures pour vérifier l’absence de réaction allergique. En cas de réaction cutanée indésirable, arrêtez immédiatement l’utilisation du baume et consultez un professionnel de la santé. De plus, veillez à ne pas utiliser ce baume sur des plaies ouvertes ou des lésions infectées sans l’avis préalable d’un médecin. Cette recette est fournie à titre informatif et ne remplace en aucun cas les conseils médicaux personnalisés.

Baume à l'achillée millefeuille réparateur et cicatrisant diy remèdes naturels

Si vous êtes à la recherche d’une solution naturelle pour apaiser les irritations cutanées, aider les petites plaies à cicatriser ou les brûlures légères à se résorber, le baume à l’achillée millefeuille est une excellente option à considérer. En utilisant les propriétés cicatrisantes de cette plante médicinale, vous pouvez préparer facilement un baume efficace pour prendre soin de votre peau. Dans cet article, je vais partager avec vous ma recette maison de baume à l’achillée millefeuille !

la recette du baume à l'achillée millefeuille:

Ingrédients:

  • Achillée millefeuille séchée (ou préfané si vous avez pu la cueillir vous-même !)
  • 200 ml d’huile végétale (comme l’huile d’amande douce ou l’huile d’olive)
  • 20 g de cire d’abeille
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande (facultatif)

 

Il vous faudra réaliser un macérat au préalable et la macération prend plusieurs semaines ! la quantité d’achillée millefeuille à employer dépendra de sa qualité (sèche ou préfané). Le but étant de recouvrir la plante tassée (mais pas trop) avec votre huile végétale.

instructions:

étape 1 - Préparation du macérat
  • Après cueillette préfanez votre achillée entre 12 et 24h. Le préfanage permet à la plante de rester fraîche mais de déjà perdre un peu de son eau favorisant ainsi une meilleure stabilité du produit et une meilleure conservation.
  • Découpez la plante en morceaux suffisamment fin pour remplir le bocal de votre choix et recouvrir d’huile.
  • Placez vos matières végétales découpées dans un bocal en verre propre et couvrez-les complètement d’huile.

  • lestez vos plante pour qu’elles ne surnages pas et ne soient pas en contact avec l’air.
  • Laissez macérer pendant au moins deux semaines, en secouant délicatement le bocal de temps en temps pour favoriser l’infusion des propriétés de la plante dans l’huile et l’évacuation des éventuelles poches d’air.

  • Filtrage : Après la période de macération, filtrez l’huile à travers une étamine ou un linge propre (coton ou lin)  pour retirer les morceaux de plante. Vous obtiendrez ainsi un macérat huileux concentré en principes actifs de l’achillée millefeuille.

étape 2 - Préparation du baume
  • Dans une casserole à feu doux, faites fondre la cire d’abeille dans le macérat d’achillée millefeuille. Remuez doucement jusqu’à ce que la cire soit complètement fondue et que les ingrédients soient bien mélangés.

  • Ajout d’huile essentielle (facultatif) : Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de lavande pour parfumer votre baume et profiter de ses propriétés apaisantes supplémentaires. faites le en fin de préparation juste avant de verser votre mélange en pot.

  • Mise en pot : Versez le mélange encore chaud dans des pots en verre propres et secs. Laissez refroidir complètement avant de couvrir les pots avec leur couvercle. Vous pouvez protéger vos pot avec un linge pour qu’aucun contaminant ne s’y dépose le temps que la préparation durcisse.

Conclusion

En suivant cette recette simple, vous pouvez créer votre propre baume à l’achillée millefeuille, un remède naturel et efficace pour apaiser et soigner votre peau. Utilisez-le sur les petites plaies, les irritations cutanées ou simplement pour hydrater et protéger votre épiderme au quotidien. Personnellement, je trouve une grande satisfaction à utiliser des produits que j’ai moi-même fabriqués, en connaissant précisément leur composition et leur origine. Et puis faire des mixtures à base de plante, ça a toujours ce petit coté « magique » qu’on a connu dans l’enfance (regarde papa, j’ai fait une soupe de cailloux, de terre et de pelouse: c’est une potion magique !).

Vous voulez en savoir plus sur l’achillée ? Une fiche technique avec ses vertus et ses indications est disponible dans l’article ici.

Allez mes petites cupules. Bon retour en enfance et prenez soin de vous.

Simon THEL

Simon THEL

Praticien en herboristerie - éducateur nature

partager l'article sur les réseaux:

Les autres articles

S'inscrire à la Newsletter